REFLEXION/Lettre ouverte aux chrétiens et aux pasteurs des églises

Lettre ouverte aux chrétiens et aux pasteurs des églises

Suite à la publication récente du livre du pasteur Philippe AUZENET, « Parler de l’homosexualité », aux Editions du Jubilé – Le Sarment, il me semble que la communauté des chrétiens doit s’interroger et agir.

Je suis chrétien, j’ai 23 ans et je lutte de toutes mes forces avec le problème de l’homosexualité qui reste tabou dans les églises. J’ai trouvé le courage par la grâce de Dieu à 20 ans d’aller voir mon pasteur pour lui en parler. C’est le témoignage de Philippe Auzenet qui m’a poussé à faire cette démarche de mise en lumière pour commencer à détruire la carapace de culpabilité et de mensonge dans laquelle je m’étais enfermé durant 5 ans. Cette étape a été nécessaire pour que je puisse prendre position sur mon problème et que je décide de mener un combat en profondeur avec ce dérèglement. C’est parce que quelqu’un a eu le courage parler de ce problème que j’ai eu le courage de sortir de mon carcan, d’accepter la vérité, d’accepter de me faire aider par mon pasteur et de rentrer dans une démarche de changement. Et même si mon combat n’est pas terminé, je sais que j’aurai la victoire en Christ.

Mais si je vous dis cela, c’est parce que je crois que bien d’autres jeunes dans nos églises connaissent des problèmes similaires aux miens. C’est tellement dur d’en parler lorsque le sujet reste tabou. Il est urgent d’agir, de dire les choses. Si j’avais pu les dire à 16 ou 17 ans sans avoir peur de déclencher un cataclysme dogmatique, j’aurais gagné du temps, j’aurais pu me faire aider plus tôt, et j’aurais évité ainsi pas mal de conneries que je regrette maintenant. Si les jeunes chrétiens ne peuvent se tourner vers leurs églises, vers leurs groupes de jeunes, ils se tourneront vers un milieu qui leur donnera l’illusion de les intégrer. Dans le milieu gay, il est facile d’entrer dans de faux raisonnements, dans des discours pervers, dans une justification de l’homosexualité qui nous éloigne vite de ce qui est juste en adoptant ce discours social, post-soixante-huitard de tolérance qui en fait est un discours fermé à toute alternative.

C’est en parlant de l’homosexualité avec justice, c’est-à-dire amour et loi, sans jugement mais sans laxisme que nous pourrons décomplexer les jeunes chrétiens qui traversent secrètement des turbulences : l’homosexualité en est une mais il y en a d’autre : drogues, addiction au sexe… C’est en les décomplexant qu’ils pourront trouver la force de parler à des responsables d’églises, à des pasteurs, à des amis chrétiens, à leur famille. C’est en parlant dans leurs églises qu’ils trouveront des solutions alternatives, en Christ, à leurs problèmes plutôt que de chercher des solutions dans notre société sans repère.

Si je vous écris à cœur ouvert, c’est parce que la lecture de l’ouvrage de Philippe Auzenet a déclenché chez moi une prise de conscience. Le combat que je livre contre mon homosexualité, je le mène par la seule grâce de Dieu. Dans notre société moderne, des influences de toutes sortes peuvent égarer nos jeunes et les détruire et je pense que l’Eglise du XXIème siècle, c’est l’Eglise qui saura lever les tabous tout en gardant des positions fermes selon les commandements de Dieu mais à la lumière de l’amour (qui est compassion, entraide, non-jugement, rédemption) du Christ qui est venu pour guérir les cœurs brisés. Ensemble, faisons progresser l’Eglise pour la seule gloire de Dieu.

Jérémy R. étudiant en 5ème année d’Histoire-géographie

Source:spcm.org

http://www.nycodem.net/lecture/affiche_tem.php?id=374

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :