TEMOIGNAGE/Le récit homme à la recherche de la vérité d’un Rabi Maharaj,le descendant d’une longue lignée de prêtres brahmanes

Le récit homme à la recherche de la vérité d’un Rabi Maharaj, le descendant d’une longue lignée de prêtres brahmanes

Le père de Rabi Maharaj était lui-même un grand homme religieux, vénéré par sa famille et la communauté hindoue. Il était considéré comme un avatar, c’est-à-dire l’incarnation d’un dieu.
Stimulé par l’exemple paternel extraordinaire, Rabi Maharaj explora à son tour le monde spirituel par le yoga, les méditations mantra et d’autres pratiques. Il observait avec un zèle remarquable les préceptes de l’hindouisme. Avide de connaître la vérité et la paix intérieure, Rabi progressait très vite et devint un gourou reconnu alors qu’il n’était encore qu’un enfant.
Mais la vie du jeune garçon fut brusquement assombrie à la mort subite de son père, ce héros quasiment parfait; un rituel révéla qu’il s’était réincarné dans un simple oiseau! Si lui, le grand avatar, n’avait pas atteint l’union avec Brahman, quel espoir son fils pouvait-il avoir? Un jour, lors de son adoration quotidienne et solennelle d’une vache, celle-ci l’agressa soudainement. Qui donc était ce dieu qui voulait lui ôter la vie?
Par sa pratique persévérante du yoga et ses méditations, Rabi Mahraj accéda au monde des esprits. Mais plus il s’investissait dans sa quête, plus il était sujet à des crises de colère violentes. Plus il cherchait la paix, plus il se sentait mal dans sa peau.
Que faire? C’est à ce moment-là qu’il expérimenta de manière surprenante le nom de Jésus. Sa mère, pourtant une hindoue dévouée, lui avait confié qu’en cas de danger extrême, on pouvait invoquer le dieu Jésus! C’est ainsi que ce dieu Jésus le protégea d’un serpent venimeux et, plus tard,le guérit de douleurs effroyables.
Par la suite, Rabi Maharaj rencontra des chrétiens. Il se confronta avec l’enseignement de la Bible et s’ouvrit à l’Evangile, non sans combats intérieurs. A son grand bonheur, il trouva enfin cette paix et cette joie auxquelles il aspirait depuis si longtemps. La rencontre avec Christ bouleversa sa vie. Il s’engagea alors au service de son prochain, en particulier pour les drogués.
Aujourd’hui domicilié en Suisse, Rabi Maharaj a contribué à fonder une école biblique. Il est souvent sollicité, en tant qu’orateur, pour apporter son témoignage et informer les chrétiens sur les fondements des religions orientales.

Rabi Maharaj raconte son témoignage dans son livre «La mort d’un gourou», paru aux éditions Farel. A recommander à toute personne interpellée par la foi chrétienne et les religions orientales.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :