Célibataires ne vous sentez pas coupables.

Avant on préparait dès son jeune âge la fille pour se marier, le but du collège était d’en faire une madame diplômée. Aujourd’hui les choses ont changé considérablement, mais il demeure une pression culturelle de se marier et de se conformer à la norme de vivre dans un monde de couples. Les célibataires peuvent souvent sentir qu’ils font quelque chose de pas correct, qu’ils ne sont pas assez bons, ou que Dieu n’écoute pas leurs prières s’ils ne sont pas mariés.

Comment composer avec les attentes des autres:

Ne vous sentez pas coupables. Gardez votre intégrité émotionnelle. Ne laissez pas les autres vous embarquer sur un «voyage» de culpabilité parce que vous ne répondez pas aux attentes qu’ils ont placées sur vous.

Cessez de vous en faire à propos de l’avenir. La plupart des choses pour lesquelles vous choisissez de vous inquiéter n’ont pas de solution. Vivez pleinement chaque jour. Ne laissez pas le souci de ce qui arrivera demain vous voler la joie d’être vivant aujourd’hui. Si vous êtes célibataire aujourd’hui, alors vivez ainsi du meilleur que vous pouvez.

Faites des choix qui sont en harmonie avec ce que Dieu attend de vous. Ne blâmez pas les circonstances ou les autres pour votre état matrimonial. Assumez-vous, utilisez le pouvoir de détermination que Dieu vous a donné pour décider comment vous allez agir et réagir aux circonstances de la vie.

Déterminez des objectifs pour votre vie. Séparez-les dans des modules d’une étape à la fois. Les études démontrent que seulement 5 % des célibataires établissent des vrais buts pour leur vie; ex. se joindre à un groupe de célibataires dans leur église, apprendre un passe-temps, obtenir un diplôme, travailler dans une garderie.

Faites quelque chose de positif chaque jour. Dépassez-vous pour manifester de la bonté. Ne laissez pas votre état matrimonial devenir un obstacle. Quand vous faites de quoi pour les autres, vous allez oublier votre «moi».

Commencez à être honnête – tout le temps. C’est correct de dire: «Écoutez, je ne suis pas confortable à l’idée de venir seul au souper de Noël alors que tous les autres seront en couple. Pourquoi ne pas venir bruncher avec moi et je pourrai me mettre à jour avec ce qui se passe dans votre vie. Je veux vraiment savoir mais je suis tannée d’essayer de faire face à des situations où je me sens comme une cinquième roue.»

Brisez la routine. Faites chaque jour quelque chose qui vient entièrement de vous; ex. mangez quelque chose de nouveau et différent, prenez une route différente pour aller au travail, commencez un passe-temps, portez-vous volontaire dans une oeuvre humanitaire.

Apportez au Seigneur votre peine et votre frustration. Il entend, comprend et connaît les sentiments d’hostilité, de douleur et de colère, le picotement du rejet et la solitude de la douleur. Il s’occupe de vous et peut vous donner la force et le courage de vivre en célibataire.

Harold Sala est le fondateur et président de Guidelines International, une organisation médiatique rejoignant plus de 100 pays. Conseiller, orateur radiophonique, auteur, le Dr. Sala a une maîtrise de l’université Bob Jones. lui et sa femme, Darlene, ont 3 enfants adultes et 4 petits-enfants. Ils vivent à Mission Viejo, Calif.

– Harold Sala

___________________________

Espoir pour le Célibataire   Certaines personnes feraient n’importe quoi pour trouver l’âme sœur! Comme cet homme désespéré, j’ai aussi ressenti ce besoin intense de trouver « la » personne spéciale. Si vous êtes célibataire, vous avez sûrement ressenti cela aussi. Être seul dans un monde fait pour les couples présente certains défis – spécialement au niveau de la sexualité. Pensez-vous que Dieu vous refuse quelque chose de bon pour aucune raison apparente? Je compatis entièrement avec vous. Peut-être que vous êtes un nouveau célibataire. Qu’est-ce qu’on fait maintenant?

Je me suis rendu compte que la plupart des célibataires vivent un certain cycle émotionnel – un cycle qui peut avoir des conséquences désastreuses s’il est mal focalisé. Comprendre comment ce cycle peut faire des ravages sur votre santé d’esprit, votre jugement, est un point important pour aider à prendre des décisions par rapport aux relations et, oui, être un enfant de la promesse – même dans vos rencontres avec le sexe opposé.

Le cycle des célibataires. Étant, à contrecoeur, un célibataire, je devais m’avouer à moi-même que je vacillais fréquemment à travers une série d’émotions. Dans un bout de cette liste d’émotions, j’étais dans le contentement. Dans l’autre bout, je me sentais trahi, parce qu’il me semblait que Dieu ne voulait pas que je vive cette expérience joyeuse d’une relation romantique. Entre les deux extrêmes, il y a plusieurs étapes qui se suivent. La liste d’émotions du cycle des célibataires ressemble à ceci: Un état de contentement Inquiétude, agitation Dépression Mauvais choix (décisions prisent sans sagesse, conduite pécheresse) Culpabilité Sentiment de renouveau

Sur cette montagne-russe des émotions, un état de contentement amène inévitablement à l’agitation et l’inquiétude. Non loin est sa cousine: la dépression. Trop souvent les mauvais choix s’en suivent, avec la culpabilité à ses talons. Alors, par la grâce de Dieu, un sentiment de renouveau nous ramène au début de ce cycle.

J’ai, un jour, fait part de toutes ces étapes à une compagne de travail, et je n’oublierai jamais son commentaire sur ce sujet. Becky m’avait dit « N’oublie pas de mentionner que nous, les célibataires, on peut vivre toutes ces six étapes dans une seule et même journée! » Elle avait raison. Très souvent, les expériences dans une vie de célibataire consistent à aller d’un extrême émotionnel à un autre.

Heureusement, il y a une lumière à la fin de ce cycle. Un vent d’air frais de la part de notre Sauveur arrive encore dans le cœur de l’homme célibataire, le rassurant qu’un Dieu aimant et souverain est au contrôle de tout.

Spurgeon posait un certain nombre de questions pertinentes concernant notre confiance en Christ: « Ce soir, êtes-vous anxieux concernant des choses temporelles? Vous avez cru en Jésus pour votre salut. Alors pourquoi êtes-vous troublé? Spurgeon – comme avec un instrument de chirurgien – est venu me toucher profondément avec la question suivante. Est-ce que Dieu peut combler parfaitement vos besoins, ou est-ce que Sa toute-suffisance est trop limitée, trop petite pour vous? Est-ce que Son cœur se serait endurci? Est-ce que la main de l’Éternel se serait fatiguée? Si oui, allez à la recherche d’un autre dieu. » Wow! Naturellement, comme Spurgeon me l’a si justement rappelé, il n’y a pas d’autres dieux à rechercher quand on a connu Jésus. Tellement concentré sur ce que je n’avais pas, j’avais commencé à douter de la fidélité de Dieu.

À travers de cette leçon, j’ai appris que Dieu avait un plan parfait pour ma vie.

Peut-être que je ne comprends pas les voies de Dieu, mais je sais que Sa façon de faire est de loin bien meilleure que la mienne. Oui, on peut avoir confiance en Jésus! Notre santé spirituelle et émotionnelle va bien mieux quand on regarde à Lui.

Vivre dans le cycle

Apprendre à vivre dans le cycle émotionnel des célibataires vous aidera (comme ça m’a aidé) à rester sur la route d’un bon moral. Voici quelques suggestions.

Soyez reconnaissant de votre célibat. Le célibat n’est pas une sorte de punition venant d’un Dieu fâché. Ça comporte plusieurs avantages. Même si ça paraît difficile, remercier « pour toutes choses » nous aide à cultiver et entretenir un état de contentement.

Travaillez sur vous-même. Comme l’a déjà mentionné le psychologue chrétien Larry Crabb, Dieu n’est pas obligé de nous donner un partenaire pour un mariage et, sur cette terre, aucune relation ne sera complètement suffisante. Oui, on a été créé avec un besoin de communion avec autrui. Mais la santé et la plénitude de notre relation avec autrui dépendent largement de la qualité de notre relation avec notre Créateur. Avec ce principe en tête, vous et moi pouvons nous concentrer à bien nourrir notre esprit. Quand nous nous concentrons sur le fait de devenir le meilleur conjoint possible – au lieu de dépenser beaucoup d’énergie pour essayer d’attraper une conjointe – on a plus de chances d’échapper au fameux cycle des célibataires!

Faites attention à ce que vous regardez. Soyez sélectifs dans ce que vous lisez, regardez et écoutez. Le roi David disait: « Je ne mettrai rien de mauvais devant mes yeux » (Ps. 101:3). Nous ferons bien en gardant son conseil. En agissant ainsi cela nous aidera à rester concentrer sur la personne que nous voulons devenir au lieu de se concentrer sur ce que nous n’avons pas eu.

Est-ce que la pureté sexuelle est importante pour vous? Désirez-vous mettre toutes les chances de votre côté pour votre bonheur futur et faire confiance à Dieu pour le choix de votre conjointe? Alors promettez à Dieu – et à votre future épouse – que, pendant que vous êtes célibataire, vous les honorerez tous les deux en laissant Christ faire de vous la meilleure personne (et conjoint) que vous pourrez être.

– Robert G. DeMoss Jr.

( Traduit de l’anglais par Caro.)

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :